E-Learning dans le cadre scolaire : une méthode de formation innovante qui séduit de plus en plus !

Le E-Learning, – orthographié également « elearning » -, est une formation en ligne, qui permet d’apprendre, d’approfondir son savoir et ses connaissances à distance. Différents termes existent pour désigner le E-Learning, tels que : « formation en ligne », « enseignement en ligne », « apprentissage en ligne », « formation à distance » etc. La formation E-Learning dispose d’innombrables points forts, néanmoins, des entreprises se montrent réticentes face à cette méthode d’apprentissage encore peu familière et pourtant novatrice. D’après l’économiste, Schumpeter, une innovation peut être définie comme une méthode de production nouvelle ou une nouvelle organisation. Plus étroitement, cela peut être un processus qui permet de transformer les connaissances en de nouveaux services, ou, qui permet un accroissement de la productivité grâce à de nouvelles méthodes. Alors, le E-Learning peut-il se montrer plus productif qu’une formation traditionnelle ?

e-learning - apprentissage en ligne
©Pixabay – E-learning.

Divergence entre formation traditionnelle et formation E-Learning.

La formation traditionnelle est la formation des générations qui ont précédé les années 2000, avant l’arrivée florissante des nouvelles technologies, mais qui existent encore de nos jours. Les professeurs sont présents durant les cours, avec un nombre d’élèves pouvant varier de 15 à 30 participants et plus ou moins un suivi personnel. Les exercices sont donnés en cours et le professeur peut interroger l’élève et même le faire participer au tableau. Il n’est pas demandé à l’élève d’avoir acquis des compétences informatiques et numériques pour exercer son travail, qui se fait avant tout manuellement. Dans ce cadre, l’élève a une vie sociale, puisqu’il est amené à faire des projets collectifs et à être en contact avec d’autres élèves. Dans le cas du E-Learning, les cours sont mis en ligne sur un module spécifique mis en place par un organisme ou une école par exemple. Le lieu où se trouve l’apprenant importe peu, car il peut suivre les cours quel que soit sa zone géographique. Sauf dans le cas du Blended-Learning, le formateur n’est pas présent. Toutefois, contrairement aux cours traditionnels, les apprenants en formation E-Learning rencontrent majoritairement, le sentiment de la solitude.

Une accessibilité et une flexibilité appréciables dans la formation E-Learning.

Les formations de type E-Learning requièrent avant tout de s’appuyer sur l’outil informatique. Il faut alors posséder un support numérique. Les apprenants lors de leur formation peuvent travailler sur des supports en ligne mais aussi hors-ligne. Le formateur peut être présent, à distance voire même absent. L’apprenant peut choisir une formule dans laquelle il suit sa formation à n’importe quel moment, selon ses disponibilités, quel que soit l’endroit et à son propre rythme. L’apprenant est l’acteur de sa formation, il interagit et s’autoévalue au cours de son cursus. Les résultats sont nettement meilleurs suite à ce genre d’apprentissage, grâce au suivi personnel de son avancement dans son apprentissage et le bilan des résultats obtenus grâce au tracking.

e-learning - apprentissage en ligne
©Pixabay – E-Learning

E-Learning : un apprentissage comportant des risques ?

Les apprenants doivent être pleins de rigueur et disciplinés, particulièrement s’ils sont isolés dans une formation à distance sans enseignant à proximité pouvant leur imposer un cadre de travail. Ils doivent être motivés,  impliqués et doivent faire des efforts de concentration.

Les apprenants suivant une formation à distance sont limités du point de vue des contacts. Ceux-ci sont restreints, voire inexistants, avec les autres apprenants et le formateur -sauf exception avec le Blended Learning-, ce qui peut provoquer un isolement social. Il faut détenir une bonne maîtrise des outils informatiques pour pouvoir suivre la formation, sans cela l’apprenant peut avoir une appréhension à utiliser le E-Learning.

E-Learning versus Blended-Learning.

Le Blended Learning est un concept qui intègre le E-Learning et en supplément le présentiel (Blended = mélangé), donc qui comprend cours en classe et à distance. Le formateur peut mieux conseiller et aiguiller l’apprenant. En présentiel le partage des cours est plus simple et plus rapide. En moyenne, les élèves réussissent davantage avec le Blended-Learning. Les résultats sont meilleurs par rapport aux formations traditionnelles. Ce système d’apprentissage peut permettre d’éviter l’absence ou l’abandon grâce à la présence du formateur qui saura gérer des situations difficiles telles que la non-maîtrise des outils informatiques et des supports numériques. Le Blended Learning s’est aussi montré être une réussite dans les entreprises en apportant des avantages économiques.

Economies, gain de temps, formation de masse… le E-Learning séduit chaque jour un peu plus !  Cela se confirme avec, par exemple, le cas d’une école de New York. Le pourcentage de ses élèves en classe de sixième qui atteignent ou dépassent la moyenne en maths a augmenté de 36%, avec ce type de formation. Concernant ceux qui restaient en dessous de la moyenne, il est passé à 0% aujourd’hui. Une progression remarquable qui confirme le succès de cette formation et lui laisse envisager un avenir plutôt serein. Ces méthodes de formation numérique que proposent le E-Learning et le Blended-Learning, sont-elles les formations du futur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *