E-learning : comment s’applique-t-il dans le domaine de l’éducation ?

Vouloir révolutionner l’apprentissage fait partie de ces nouvelles idées nées avec l’arrivée du numérique et d’Internet. C’est dans ces conditions qu’est né le E-learning, cette possibilité de pouvoir être former à distance avec l’aide d’Internet et des outils numériques. Cette méthode d’apprentissage va intéresser le domaine de l’éducation qui y voit une manière de révolutionner les méthodes éducatives traditionnelles. Les plates-formes d’apprentissage en ligne forment ainsi les nouvelles générations de façon totalement différente. Mais le e-learning va-t-il pouvoir former la jeunesse à la vie professionnelle ?

e-learning 1
©INSIGHT & OPINION

Une bonne initiative ?

L’avènement des ordinateurs et d’Internet nous a offert un accès facile aux réseaux et à l’information mais aussi nous a ouvert à d’autres manières de travailler. L’éducation n’a pas été épargné par les nouvelles avancées technologiques. Les ordinateurs ont fait leur entrée dans les écoles, les collèges, les lycées et les universités et permettent aux jeunes générations de se familiariser avec les outils numériques. C’est la première entrée du numérique avant que la naissance du e-learning ne donne l’idée à cette nouvelle initiative de former à distance grâce aux ordinateurs dans le domaine de l’éducation.

Ce nouveau concept a été mise en place par le ministère de l’Education National vers les années 2010 avec à la clé plusieurs objectifs :

  • La possibilité de pouvoir moderniser les établissements scolaires et d’innover le système pédagogique : l’objectif principal est d’apporter du neuf dans les milieux scolaires afin de rendre l’école plus attrayant pour les élèves et les réconcilier avec le système éducatif.
  • Une meilleure accessibilité à l’éducation : il s’agit ici de permettre une meilleure accessibilité aux personnes qui ne peuvent suivre une scolarité classique comme les personnes atteintes des différentes pathologies (difficultés motrices ; troubles envahissants du développement, déficiences sensorielles, etc.).
  • Un apprentissage personnalisé : les élèves ont désormais la possibilité d’apprendre à leur propre rythme sans s’exposer et subir d’éventuelles humiliations.
  • Diminuer les difficultés scolaires : on parle ici de problèmes communs a de nombreux élèves comme les problèmes d’écritures (geste, fatigue, vitesse…), les problèmes de lectures (déchiffrage, compréhension, …) et les problèmes d’attention (structuration, planification, …).

Les écoles vont-elles se passer du papier et du stylo ?

Tout laisse à croire que cette nouvelle façon d’apprendre va révolutionner et changer les pratiques dans nos écoles. Vont-elles pour autant devenir dépendantes des machines et laisser

e-learning 2
©The Molly Fletcher compagny

tomber les méthodes d’apprentissage traditionnelles ?

D’après cet article datant de 2015, l’utilisation des ordinateurs à l’école aurait fait chuter les résultats scolaires encore plus bas que ceux qui n’en n’utilisent pas. Malgré ces résultats alarmants, rien ne décourage des pays comme la France à ne pas se lancer dans cette initiative.

Le domaine de l’éducation a voulu prendre le modèle sur le e-learning et l’adapter aux systèmes éducatifs. Le but principal étant un meilleur accès mais aussi la possibilité d’apprendre de manière différente. Pour en revenir à notre problématique, les résultats de l’article en 2015 prouve que le concept n’est pas encore assez perfectionné mais, qu’il est encore possible de mettre correctement en place.

Former les jeunes générations à distance ou sur place, le tout est de pourvoir changer les manières d’apprendre pour mieux préparer les élèves à la vie professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *