Le livre enrichi : une réalité parallèle ?

              « L’histoire du livre et de la lecture nous apprend que le support détermine la forme du livre qui elle-même matérialise le texte et ordonne le discours ». Et le livre enrichi n’échappe pas à cette règle extraite de l’Histoire de la lecture dans le monde occidental de Cavallo et Chartier. En effet, la passerelle que constitue ce média entre le livre papier et le livre numérique renverse la manière que nous avons de lire un texte. Nous ne lisons plus, nous sommes dans l’histoire, en immersion complète dans son univers grâce à ce nouveau support. Peut-on pour autant dire qu’il crée une réalité parallèle ? Est-ce un vrai bonus ?

Les enfants, cibles et rois de l’interactivité.

         L’interactivité dans la littérature de jeunesse, « on connaît » me direz-vous. Vous citerez les tirettes qui permettent à l’enfant de faire marcher un personnage, les volets pour découvrir des informations secrètes, les calques, afin de montrer les différentes couches du corps humain par exemple, ou encore les pop-up, véritables œuvres d’art au cœur d’un livre. Mais le livre enrichi va plus loin. Grâce à un logiciel de reconnaissance préalablement téléchargé, comme « Total Immersion » (leader sur le marché), il est désormais possible, rien qu’en plaçant le livre face à la webcam, de découvrir sur l’ordinateur ou la tablette le livre prendre vie.

 

Les illustrations deviennent mouvantes, sonores. En somme, l’inanimé devient animé. Et le public le plus réceptif à ce genre de technologie est bien sûr la jeunesse. Les enfants sont friands d’interactivité, et pour eux la frontière entre le livre et le jeu est si mince qu’elle est à peine perceptible. Le « livre-jeu » est un média à part entière totalement intégré dans leur environnement. En plus d’être amusant, il est souvent éducatif, ce qui fait de lui un support ludo-pédagogique, apprécié des parents et de plus en plus par les professeurs.

Avec Dino Ar, une application Google Play, les enfants peuvent découvrir les dinosaures et les voir reprendre vie sur leur écran de tablette. Ce qui n’existe plus peut réapparaître, comme par magie. « Magie » est d’ailleurs le mot spontanément employé lorsque l’on assiste à une démonstration de ce type.

Ainsi, l’enfant s’approprie complètement le contenu en l’exploitant à sa guise. En plus du livre augmenté, l’enfant peut utiliser ce qu’on appelle une tablette avec picoprojecteur. Entre cinéma et histoire interactive, cet autre média projette lui aussi l’enfant dans un univers fantastique. L’expérience imaginaire est matérialisée.

Les petits consommateurs multimédia que sont les enfants en font les rois de l’interactivité, puisque les supports sont intuitifs et pédagogiques. Ils sont de plus une cible, le public le plus visé car ils sont les plus réceptifs, puisque pour eux jouer et découvrir vont de pair. Mais tout cela ne s’arrête pas là, les adolescents et les adultes ne sont pas laissés pour compte, en aucune manière.

Les jeunes adultes, nouvel enjeu.

              Et non, le livre enrichi n’est pas exclusivement réservé à nos petites têtes blondes ! Il cible désormais un public plus général, qui a soif de frissons et de connaissances.

Dans la continuité de la ludo-pédagogie pour les touts petits, voici venu le temps non pas des rires et des chants mais des sciences et des connaissances. Un problème de mathématiques quelque peu ardu, une propriété physique plutôt abstraite ? L’application Arloopa est là pour aider les scientifiques en devenir.

Pour ce qui est de l’effet « frissons », voici le livre augmenté que l’on ne présente même plus, Night of the living dead. Ce livre-jeu repousse les limites du numérique, en intégrant à son dispositif un système de QR codes à scanner. Ces derniers scellent le sort du lecteur-joueur, car une fois scannés ils dévoilent par le biais d’une scène pixélisée, le  nombre de points perdus ou gagnés. Le but étant, bien sûr, de rester vivant et entier à la fin de la lecture…

Mais derrière une apparence novatrice, se cache la nostalgie assumée des adultes, qui repensent avec émotions au temps des Livres dont vous êtes le héros. Genre littéraire apparu dans les années 1960-1970, il permet aux lecteurs de choisir la suite de l’histoire, parmi des dizaines d’embranchements et de combinaisons possibles. C’est donc une seconde vie pour ces livres hors du commun, qui renaissent sous une forme numérique. Et c’est en grande partie voire en totalité grâce aux livres enrichis. Voilà pourquoi les adultes adeptes du « jeu de rôle papier » sont susceptibles d’aimer tout autant les livres-jeux. Mais alors… cela annoncerait-il le remplacement, la disparition du livre papier ?

Une complémentarité pacifique avec le livre papier.

                 Contrairement aux idées reçues (véhiculées par les médias principalement), le marché du livre papier n’est pas encore prêt de s’effondrer. En réalité, il se porte même très bien et le livre-enrichi coexiste harmonieusement avec son cousin traditionnel. On peut même dire assurément qu’il n’existerait pas sans lui, puisqu’il le complète, lui donne une valeur ajoutée, le transporte dans la dimension numérique. Après la liseuse, le livre enrichi permet lui aussi la réédition de volumes que l’on croyait disparus, et même une augmentation de ces derniers. Assurément, Print is not dead ! Le livre classique a encore de belles années devant lui, en collaboration étroite avec le livre-enrichi. De plus, selon Jean-Baptiste Viet, blogueur chez Blogbuster, la vente de livres papier ne serait pas influencée, de quelque manière que ce soit dans le futur, par les livres numériques.

 

                 On peut  donc dire que le livre enrichi est un dispositif qui s’inscrit parfaitement dans notre époque. Alliant ludo-pédagogie pour les enfants et réédition nostalgique pour les adultes, il convient aussi à ceux qui aiment la littérature de genres imaginaires. Il est ainsi un moyen de complémenter, d’augmenter et d’apporter un vrai bonus à notre réalité. Le livre enrichi ne constitue pas une réalité parallèle, mais il fait partie intégrante de la nôtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *