Fanfictions : des histoires créées par les fans pour les fans.

Depuis quelques années, les fanfictions ont envahi la toile. En quoi consiste donc ce phénomène qui a révolutionné l’écriture ?

Ce nouveau genre littéraire est né de l’envie des communautés de fans de prolonger ou réinventer des univers fictionnels déjà existants. Ils écrivent alors des récits plus ou moins longs où ils mettent en scène leurs héros favoris. Une fois publiées, les fanfictions sont mises à disposition du grand public des internautes. Elles apparaissent alors comme un moyen de démocratisation de l’écriture personnelle.

 

Un phénomène pas si nouveau.

Les fanfictions sont loin d’être un phénomène récent. En effet, on observait déjà certaines formes de jeux mis en place autour des fictions à la fin du Moyen Age ! Il aura néanmoins fallu attendre la fin des années 1960 pour en lire les premiers écrits qui se sont développés en même temps que les « fandom », des communautés de fan. C’est notamment à cette époque que les fans de Star Trek créent des revues nommées « fanzine » dans lesquelles ils réécrivent les scénarios des épisodes. Les premières fanfictions n’ont pas eu un réel succès : la communication était difficile et les écrits personnels étaient souvent considérés comme des apocryphes peu appréciés des auteurs.

 

 

Internet : l’éditeur de ce nouveau genre. 

C’est à la fin des années 1990 que l’apparition du géant Internet va permettre au genre de se multiplier et de gagner en visibilité. La migration des fanfictions sur le web a facilité leur production ainsi que leur distribution à grande échelle. Cela a aussi modifié l’ensemble des pratiques : il est désormais possible de publier un texte progressivement, de le modifier a posteriori ou encore de laisser des commentaires. De nombreuses plateformes ont vu le jour: Fanfictions.fr, hpfanfictions.org, Wattpad.com… Le nombre de publication a alors explosé.

 

https://www.wattpad.com/?locale=fr_FR

Alors qu’au départ ce phénomène était considéré comme marginal, il a aujourd’hui pris une grande ampleur et tend à se réconcilier avec les auteurs. En effet, producteurs et fans en tirent profit. On voit se développer des théories de marketing qui s’appuient sur la création de communautés. C’est d’ailleurs un phénomène que les auteurs et les éditeurs veulent de plus en plus produire. L’œuvre n’apparaît plus comme un objet défini mais bel et bien comme un objet de circulation.

 

La question des droits d’auteurs

Bien que le monde des fanfictions semble être un univers paisible, les scandales sont nombreux. Les droits d’auteurs sont souvent au centre des débats. Les fans s’emparent d’œuvres et les modifient à l’infini, les internautes s’approprient ces nouveaux récits…

Nina Hazel en a fait l’expérience. Passionnée d’écriture, elle s’est lancée dans l’aventure des fanfictions lorsqu’elle avait treize ans. Son histoire la plus populaire, Le Contrat adaptée de l’univers d’Harry Potter, dans laquelle elle imaginait une relation entre Hermione Granger et Draco Malefoy, a réuni près de 1500 lecteurs et lectrices mensuels. En mars dernier, Nina a été contactée par une lectrice qui lui signalait qu’une personne avait publié sur le web, sous le nom de Tara Jones, une histoire très ressemblante. De nombreuses questions restent en suspens quant à la propriété de ces œuvres. Les fanfictions se situent dans un vide juridique.

 

 

Qu’est-ce qui plaît ? 

Les fanfictions permettent à n’importe qui de devenir écrivain. Elles donnent la possibilité aux passionnés d’écriture d’être lu sans avoir recours à une maison d’édition. De plus, les fanfictions offrent des possibilités illimitées. Elles reposent sur le principe du « what if » ou « et si on imaginait… ». C’est ainsi que l’on a par exemple, vu apparaître la notion de « male pregnancy » : l’homme enceinte.

Les fanfictions font aussi le bonheur des lecteurs puisqu’elles sont accessibles tout à fait gratuitement : de quoi passer des heures à lire sans dépenser un centime ! De plus le rôle de la communauté est très apprécié: une interaction est possible entre auteurs et lecteurs. Cela permet également aux lecteurs de donner leur avis ou encore d’émettre des suppositions quant à la suite…

 

Devenir célèbre ? 

Pour certains, le rêve de devenir écrivain est devenu réel grâce à ces plateformes d’écriture. C’est le cas d’Anna Todd, mondialement connue chez les jeunes lectrices. Elle est l’auteur de cinq romans After, After We Collided, After We Fell, After we rise et After Ever Happy vendus à des millions d’exemplaires. Cette Américaine de 28 ans a d’abord connu la gloire sur Wattpad. Son premier ouvrage publié sur internet, mettant en scène Harry Styles, l’un des chanteurs du groupe One Direction, a été lu plus d’un milliard de fois sur le site. Son histoire a de quoi donner envie de se lancer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *