Et après ?

Après le Parcours « Cultures numériques », trois options :

  • L’insertion professionnelle directe.
  • Un complément d’étude en licence professionnelle pour une spécialisation plus technique (concepteur multimédia, designer web), ou pour une orientation vers le marketing numérique et la communication digitale (pour les entreprises, les relations publiques des organismes culturels). Pour accéder à notre sélection de licences professionnelles, cliquez ici.
  • Une poursuite d’études en Master où les objectifs consistent le plus souvent à former des chefs de projet multimédia (dans le champ culturel mais pas seulement) ; médiation culturelle/communication ; ou encore des professionnels du livre dotés de compétences « numériques » (d’éventuelles passerelles avec le parcours « documentation »). Pour accéder à notre sélection de masters, cliquez ici.

Quelques exemples de la première promo

    A l’automne 2017,  ils ont fait leur entrée en…
  • Master  « Communication digitale » de l’université Lyon 3
  • Master « Journalisme d’entreprises et de collectivités » à Lille III (UFR Info-Comm, Roubaix)
  • Master « Métiers de la littérature de jeunesse » à Lille III (UFR Humanités, Villeneuve-D’Ascq)
    Mais aussi :
  • Licence Pro « Référenceur et rédacteur » à l’IUT de Mulhouse (campus Fonderie)  + contrat d’apprentissage au sein du Centre Commercial Européen, après un stage dans ce même secteur du référencement.
No tags for this post.